DEPECHE

Charles Taylor sous la garde du tribunal spécial en Sierra Leone

Le 29 mars 2006, publié sur ufctogo.com

L’ancien président libérien Charles Taylor, inculpé par le tribunal spécial jugeant les crimes de guerre commis durant le conflit civil de Sierra Leone, est arrivé mercredi soir dans ce pays, après avoir brièvement transité par le Liberia en provenance du Nigeria, constatent des correspondants de Reuters.

Il avait été arrêté dans le nord du Nigeria non loin de la frontière du Cameroun, pays vers lequel il tentait de fuir après avoir disparu de sa résidence. Charles Taylor s’était rendu en exil au Nigeria en 2003.

A son arrivée mercredi à l’aéroport de Monrovia au Liberia, Charles Taylor a été pris en charge par des casques bleus des Nations unies et un huissier du tribunal spécial pour la Sierra Leone, qui l’ont placé à bord d’un hélicoptère de l’Onu pour Freetown.

Dans la capitale de la Sierra Leone, il a été transféré aussitôt dans un vaste complexe abritant le tribunal spécial pour la Sierra Leone, qui l’a inculpé de 17 chefs d’accusation de crimes et de guerre et de crimes contre l’humanité.

Des gardiens mongols de l’Onu et des gendarmes sierra-léonais protègent le complexe, ceint d’un haut mur surmonté de barbelés et de miradors.

"Un hélicoptère de l’Onu transportant Charles Taylor a atterri à Freetown à 19h06 GMT. Taylor est désormais sous la garde du tribunal spécial pour la Sierra Leone", a déclaré Marie Okabe, porte-parole de l’Onu.

Reuters

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mercredi
22 novembre 2017
Lomé 27°C (à 07h)