DEPECHE

Bruxelles attend des élections anticipées pour libérer fonds gelés

Le 4 septembre 2006, publié sur ufctogo.com

Le commissaire européen au Développement, Louis Michel, a indiqué lundi que l’UE ne pourrait envisager la normalisation de ses relations avec le Togo et la reprise de l’aide au développement, sans date pour des élections législatives anticipées.

L’accord signé en août entre les participants au dialogue intertogolais "correspond en fait aux 22 conditions établies par l’UE pour engager une normalisation complète des relations" avec le Togo, a indiqué le commissaire lors d’un point presse avec le président togolais, Faure Gnassingbé.

"Il ne reste plus en fait qu’un seul élément pour que toutes les conditions soient remplies, il s’agit du calendrier électoral (...) et la date des élections anticipées", a-t-il ajouté.

AFP, Bruxelles, Belgique

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
lundi
24 avril 2017
Lomé 27°C (à 02h)