DEPECHE

Appel pour la réduction du prix des antirétroviraux

Le 15 juin 2001, publié sur ufctogo.com

L’Association togolaise de défense du consommateur (ASTODEC) a lancé un appel pressant au gouvernement à mettre en place une réelle politique de prise en charge des malades du sida à travers une négociation avec les firmes pharmaceutiques pour obtenir la réduction du prix des antirétrovireaux.

L’ASTODEC, qui a lancé cet appel jeudi soir lors d’une conférence de presse organisée sur le thème : "le consommateur et le SIDA", propose la fixation de ce prix dans une fourchette comprise entre 10.000 et 20.000 F CFA par malade et par mois au lieu de plus de 300.000 F CFA actuellement. L’association a en outre suggéré la prise des mesures devant permettre à long terme la gratuité du traitement pour les femmes enceintes atteintes par le VIH et les enfants infectés à la naissance, dans la déclaration qu’elle a rendu publique à cette occasion.

Elle a également appelé à la mise en place d’un système de contrôle d’assurance de qualité des antirétroviraux et à l’installation à cet effet d’une commission indépendante regroupant le gouvernement, les associations de consommateurs et les personnes vivant avec le sida, avec mandat de participer à toutes les négociations relatives aux antirétroviraux. Le Togo a enregistré à ce jour quelque 200.000 malades de sida avec un taux de prévalence de l’ordre de 6%.

Panafricaine de Presse (PANAPRESS), Lomé, Togo

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
samedi
24 juin 2017
Lomé 26°C (à 11h)