DEPECHE

Appel de l’opposition togolaise à ne pas s’en prendre aux intérêts français

Le 18 février 2005, publié sur ufctogo.com

L’opposition togolaise a lancé vendredi soir un appel aux Togolais pour qu’ils ne s’en prennent pas aux intérêts français lors de la manifestation de protestation contre le "coup d’Etat" organisée samedi à Lomé, a appris l’AFP de sources concordantes.

"Nous organisons une manifestation totalement pacifique, on ne veut s’en prendre à aucun intérêt quel qu’il soit. Nous voulons délivrer un message de résistance", a déclaré à l’AFP par téléphone Jean-Pierre Fabre, secrétaire générale de l’Union des Forces de changement (UFC), un des six partis organisateur de la manifestation.

"On ne veut pas ouvrir deux fronts, un avec le pouvoir et un avec la France en s’en prenant aux intérêts français. Ca ne nous intéresse pas et nous avons donné des consignes pour que tout se passe de la manière la plus pacifique possible. Un système de sécurité est prévu pour prévenir tout débordement", a-t-il ajouté.

Des tracts très virulents contre la France et le président français Jacques Chirac avaient été distribués jeudi à Lomé, avait constaté l’AFP. Ces tracts affirmaient que M. Chirac était l’"ami personnel du sanguinaire feu Etienne Gnassingbé Eyadéma" et que le soutien de la France mettait "constamment en péril la vie" des Français au Togo.

Selon M. Fabre, l’opposition a "suffisament de soucis avec le pouvoir autoproclamé. Tout ce que nous voulons c’est que la France ait une position claire et demande le rétablissement de la légalité constitutionnelle". (...)

AFP

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
24 mars 2017
Lomé °C (à 0h)