DEPECHE

Accusations de massacres au Togo : Amnesty se félicite de l’enquête

Le 9 juin 2000, publié sur ufctogo.com

Amnesty International s’est félicité vendredi de la création d’une commission d’enquête de l’ONU et l’Organisation de l’Unité africaine (OUA) sur des accusations d’exécutions d’opposants au Togo en 1998, tout en réclamant des mesures pour garantir un travail "crédible et efficace".

L’ONU et l’Organisation de l’Unité africaine (OUA) ont annoncé le 7 juin la création d’une commission d’enquête commune sur les accusations d’Amnesty, qui a affirmé dans un rapport publié en mai 1999 que des centaines de personnes avaient été exécutées extra-judiciairement et leurs corps jetés à la mer, après la proclamation des résultats de la présidentielle de juin 1998 contestés par l’opposition.

Le Togo a toujours démenti fermement ces accusations et avait demandé à plusieurs reprises à l’ONU et à l’OUA la mise en place d’une commission d’enquête internationale. Dans un communiqué transmis à l’AFP à Abidjan, Amnesty estime que la création de la commision "est un pas crucial pour assurer que -au moins pour les meurtres les plus récents- la vérité soit révélée et la justice rendue".

Toutefois, l’organisation souligne que "des mesures doivent maintenant être prises pour que l’enquête soit crédible et efficace". Amnesty réclame notamment des garanties de sécurité pour les enquêteurs, mais surtout pour les témoins, et un libre accès aux archives officielles et responsables mis en cause, ainsi que la liberté absolue de déplacement. Elle dénonce les autorités togolaises qui ont selon elle depuis mai 1999 "systématiquement intimidé, menacé de mort et corrompu des témoins, détruit des preuves et pourchassé les défenseurs togolais des droits de l’Homme et les journalistes soupçonnés de fournir des informations à Amnesty International".

Agence France-Presse (AFP)

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
jeudi
30 mars 2017
Lomé 30°C (à 20h)