DEPECHE

1er juin 2003 : Flash Infos Elections

Le 1er juin 2003, publié sur ufctogo.com

9H15 TU - Le début du scrutin est entaché de très graves irrégularités

A Lomé, on constate que des bureaux de vote ne sont pas encore ouverts. Dans certains bureaux de vote ouverts, on constate l’absence de matériel électoral électoral (urne transparente et bulletins de vote du candidat AKITANI ). A Lomé, dans le quartier Saint-Augustin (Amoutiévé), la liste des électeurs inscrits est de 1600, or seulement 500 bulletins sont disponibles (Amoutivé) - En outre, l’accès est interdit à nos délégués dans certains bureaux de vote, notamment dans toute la partie septentrionale du pays. Enfin, des villageois nous ont rapporté que des votes ont eu lieu plusieurs jours avant le début du scrutin et les urnes bourrées.

9H40 TU - Le point sur Nyèkonakpoè

A L’ouverture du scrutin prévue pour 6H30 a été retardée jusqu’à 7H30 dans certains bureaux de vote. Exemple à Nyèkonakpoè. Dans ce quartier de Lomé, voici un premier point :
- Le bureau de vote n°1058, les inscrits sont au nombre de 628, mais les bulletins disponibles à voter 501, la liste électorale n’est pas affichée…
- Le bureau 1059, nombre d’inscrits 698, bulletins retirés 492. On note une affluence très tôt le matin. Et une file d’attente
- N°1061, 748 inscrits, 500 bulletins disponibles
- 1060, 729 inscrits, 488 bulletins disponibles
En dépit d’un communiqué du ministre de l’intérieur autorisant la population à voter avec la carte nationale d’identité, les présidents de bureau de vote refusent la possibilité aux électeurs d’exprimer leur suffrage. Rappelons que selon les chiffres officiels du gouvernement, environ 60% d’électeurs de Lomé ont pu retirer leur carte électorale.

11H30 TU - Bourrage des urnes signalé dans la préfecture du Zio

Des villageois de la localié d’Assomé et de Davié (préfecture du Zio) Lomé, nous informent de l’existence d’urnes parallèles bourrées, et ce bien avant le début du scrutin

11H50 TU - Aucune accréditation pour les délégués de l’UFC dans la préfecture du Zio

Des procès verbaux ont été signés dans les localités de Kpalimé, Binah et Tchamba : les urnes étaient déjà remplies à l’ouverture des bureaux de vote. De plus aucun dégué UFC-PFC n’a été accrédité pour pouvoir contrôler le déroulement des votes dans toute l’étendue de la préfecture du Zio

12H30 TU - Lomé en état de siège

Lomé ressemble depuis quelques heures à une ville en état de siège. Des militaires fortement armés patrouillent dans toute la ville. Une atmosphère pesante n’empêchent pas les loméens d’accomplir leur devoir citoyen lorsque c’est possible. En effet, de nombreuses et graves irrégularités sont signalées depuis ce matin. Se dirige-t-on tout droit vers une parodie d’élection ?

14H30 TU - Fraudes grossières et massives à Lomé

Des fraudes grossières et massives sont actuellement constatées à Lomé. Des centaines d’enfants mineurs votent à la gendarmerie tandis que les délégués de l’opposition ne sont pas autorisés à faire des remarques dans les procès verbaux des différents bureaux de vote comme les y autorise le code électoral. Devant l’ampleur de la fraude, tous les leaders des partis d’opposition ont décidé de se réunir dans la demi-heure qui suit afin de décider de la conduite à adopter.

15H30 TU - Plusieurs blessés par balles à Lomé et échauffourées dans le Nord

Plusieurs blessés par balle viennent d’être signalés à Lomé. A Sokodé et dans les localités de la partie Nord Kozah, des activistes du RPT ont débarqués dans plusieurs bureaux de vote et ont bourré les urnes, assurés de ne pas être inquiétés. Cependant à Sokodé, des militants de l’opposition se sont opposé et ont voulu casser les urnes bourrées ce qui a entrainé des échauffourées avec les forces de l’ordre.

16H TU - La mascarade électorale est consommée : 1 mort à Tsévié

A Tsévié des militants de l’opposition se sont présentés pour voter munis de leur carte d’électeur. L’accès au bureau de votre leur a été refusé sous prétexte de cloture du bureau !!! Rappelons que les bureaux doivent être ouverts jusqu’à 17H TU. Ce refus a provoqué des incidents graves qui ont fait un mort. On nous signale également, à Lomé, au niveau du Lycée Tokoin, une dénommée Kassegné qui se promène avec des cartes d’électeur et propose aux passant 6000Fcfa pour aller voter . - Les leaders de l’opposition sont quant à eux toujours en réunion pour décider de la conduite à tenir - On s’étonne jusqu’à présent du silence des "observateurs" alors que tous les partis politiques ont constaté des violations éhontées du scrutin.

17H30 TU - Incidents graves à Tsévié : 3 morts

Nous venons d’apprendre de source militaire sûre que les incidents de Tsévié de cet après-midi ont fait trois morts. A Lomé-Nyèkonakpoè, le dépouillement et le comptage des votes a commencé depuis quelques minutes.

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
vendredi
23 juin 2017
Lomé 27°C (à 23h)