DEPECHE

17% seulement des filles terminent leurs études universitaires au Togo, selon une étude

Le 25 juillet 2007, publié sur ufctogo.com

Une enquête sur les conditions d’études des filles sur le campus universitaire de Lomé révèle que sur 100 étudiantes inscrites en première année à l’université de Lomé, 17 seulement ont pu obtenir leur maîtrise au bout des quatre années d’étude, a appris APA, de source sure, mercredi, à Lomé.

L’enquête menée par l’association ‘’Femme de la Nouvelle Génération’’ (FENOG), indique que le taux de réussite des étudiantes est en régression par rapport à celui des étudiants qui est de l’ordre de 40 pour cent.

« Nous avons constaté qu’il existe peu de filles qui parviennent à boucler leur cursus universitaire », selon Marie Dogbé, présidente de FENOG.

Selon elle, les statistiques ont été confirmées par la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) de l’université de Lomé.

« Pourquoi cette situation perdure d’autant plus que les filles et les garçons suivent les mêmes cours », s’interroge-t-elle.

Les résultats de l’enquête montrent que la situation est surtout liée au cadre d’étude de l’étudiante, à sa vie familiale et sociale, à sa vie affective et à ses moyens financiers.

« C’est à partir de ces résultats que nous saurons ce qu’il faut faire », a souligné Mme Dogbé.

L’Université de Lomé compte environ 16 000 étudiants et les filles ne représentent que 19,09 % de l’effectif des étudiants.

Depuis la création de l’Université de Lomé en 1970, l´effectif des filles n´a guère atteint 20 % de l’effectif global.

APA- Lomé (Togo)

Dépêches suivantes

Dépêches précédentes

UFC Live !

  • Vous devez installer le module flash correspondant à votre navigateur pour voir ce contenu.

WEB Radios - TV

WEB Radios
Tous unis pour un Togo libre et démocratique
mardi
17 octobre 2017
Lomé 26°C (à 06h)